Allio à l’inauguration de la Foire de Nantes

Gérard Allio, de la société Allio et Jean-François Gendron, président de la CCI de Nantes encadrent la conseillère économique Indienne Maju Seth.

À côté des saris et des pousse-pousse indiens, l’invité d’honneur de la Foire, l’Inde fait son marché dans les coulisses.

Une inauguration très économique

« Il y a vraiment des richesses économiques à Nantes. » La conseillère économique auprès de l’ambassade d’Inde en France a inauguré, vendredi après-midi, la trente-neuvième Foire internationale de Nantes. En sari traditionnel discret, rajustée d’une veste plus contemporaine, Maju Seth sait que l’Inde suscite beaucoup de curiosité de nos jours : « Si on vient pour sa culture, on y découvre aussi un pays très moderne et démocrate. »

Pour mieux accompagner le développement économique du pays, le gouvernement s’est doté d’un outil dédié : Invest in India. « Il permet à tout entrepreneur de trouver rapidement aides et conseils sur son arrivée en Inde. »

Des accords commerciaux en vue

Vendredi matin, à la chambre de commerce et d’industrie de Nantes, une trentaine d’entreprises de la région se sont pressées autour de la conseillère de l’ambassadeur pour échanger sur de potentiels accords commerciaux.

Si des grands comme Capgemini ou Manitou travaillent depuis un certain temps avec l’Inde, d’autres industriels sont très tentés. Comme Lumiplan. Ou Gérard Allio, pour son groupe éponyme. Il a déjà envoyé deux directeurs sur ce terrain dans le domaine de l’outillage automobile. « Et d’ici deux ans, je pense que nous pourrons conclure une joint-venture avec ce pays »,annonce Gérard Allio.

Une région très intéressée

Après la création d’une agence Invest in India, l’Inde souhaite aussi installer un bureau de l’investissement en France. Et Paris n’est pas la seule ville en vue dans cet objectif. Nantes a-t-elle des chances de l’obtenir ? Trop tôt pour le dire, mais des partenariats se nouent déjà.

Vendredi midi, à la région des Pays de la Loire, des contacts très engagées avec la région indienne de Tamil Nadu vont permettre d’aller plus loin dans des échanges commerciaux.

Une future agence internationale

Jean-Marc Ayrault, le député-maire de Nantes, lors de cette inauguration, a également rappelé le poids économique de Nantes, troisième agglomération en terme de créations d’emplois. En évoquant également la future agence internationale en gestation entre Nantes – Saint-Nazaire et la CCI. Elle devra effectivement mettre Nantes au coeur des futurs développements internationaux. Son directeur est en train d’être choisi. Tout comme la société conseil qui va plancher sur un nom. Qui sera évidemment vendeur.

Élisabeth BUREAU

Source : Article paru dans Ouest France le 09/04/11